GC 2020 | Le Retour des Dieux 🌩


Salut à tous chers Grecs ! Comment allez-vous ? On espère que vous vous portez bien et que tout roule dans vos cités. C’est Xénophon qui vous parle, un historien de l’époque. Je viens en ami vous raconter un peu ce qui va se passer, ce qui se passe et je laisse à la Moïra décider de ce qui se passera pour vous plus tard (pour plus d’infos sur la Moïra, contactez Apollon, il se fera un plaisir de dialoguer de tout cela avec vous).

Les dieux de l’Olympe

Je sais aussi que vous habitez au sein de cette belle civilisation grecque depuis un bon bout de temps et que vous connaissez bien son histoire car vos anciens adorent en parler mais rien de tel qu’une petite remise à niveau !

La Grèce Antique

La période de la Grèce Antique a débuté depuis quelque temps mais nous sommes maintenant arrivés à l’âge d’or de la Grèce. C’est l’époque classique. C’est notamment le temps de l’hégémonie d’Athènes. Mais attends cher compteur, ça veut dire quoi hégémonie ? L’hégémonie, du grec ancien ἡγεμονία, d’une cité sur une autre par exemple, c’est quand cette dernière exerce une puissance sur l’autre. Elle est plus forte quoi ! Bon, je m’égare…

Nous sommes donc au début du 5ème siècle avant Jésus Christ. La Grèce antique bat son plein mais cette époque, dite « classique », n’est pas de tout repos. Au début du 5ème siècle, c’est le temps des guerres médiques. Elles opposent les Grecs aux Perses. Le nom médique vient du fait que les Grecs confondaient les Perses, un peuple qui avait un territoire qui s’étendait de Byzance (si pas plus loin) jusqu’en Inde, avec les Mèdes…

On aura droit à des batailles phares telles que la bataille de Marathon. Selon une légende, un homme avait dû courir depuis Athènes jusque Marathon pendant 240km pour annoncer la victoire des Athéniens sur les Perses. Il serait mort juste après avoir annoncé la nouvelle. On pense aussi à la fameuse bataille des Thermopyles, où les 300 Spartiates, guidés par Leonidas, ont brillamment tenté de repousser les Perses, en vain… De nombreuses autres batailles ont eu lieu mais tournons-nous plutôt vers la suite de l’histoire…



Bataille des Therompyles

La fin des guerres médiques, marquée par la victoire grecque, donne lieu aussi à l’hégémonie d’Athènes (j’espère que vous avez bien suivi 😉). C’est l’exemple type de la cité grecque. C’est aussi la plus puissante. Athènes est très bien organisée. Elle représente aussi un système de démocratie bien rôdé : la démocratie directe. Les citoyens sont tous sur le même pied d’égalité. Ils se réunissent en assemblée et votent les lois tous ensemble ! C’est d’ailleurs eux qui soumettent les futures lois à voter ! Une tout autre manière d’aborder la démocratie que dans le futur (oui, moi, Xénophon, je sais aussi comment ça se passe actuellement ehe).

C’est aussi le temps des grands noms comme Socrate ou Sophocle de s’illustrer dans leurs domaines. On est face à un tournant de l’histoire. Oui mes chers concitoyens de la Grèce antique, cette période marquera à tout jamais le monde ! Alors profitez-en !

Entrons dans le concret : VOUS !

Oui, vous, petits citoyens qui vous vous distrayez au théâtre durant les dionysies et qui êtes des grands adeptes de l’éloquence judiciaire ! Dois-je vous rappeler votre situation ? Oui.

Je vais donc resituer les faits. Tâchez d’être attentifs pour ne rater aucune miette. Je sais que certains ont été chamboulés par les événements récents mais ce qui va suivre vaut pour chacun de vous. Alors, attachez-vos ceintures, c’est partiiiiii !

Il y a encore quelques jours, tout allait bien dans le meilleur des mondes (un peu comme Candide l’aurait dit) (encore une fois, tournez-vous vers Apollon pour plus de détails). Tout le monde vivait sa meilleure vie. Les uns allaient au marché pour acheter des petites asperges, d’autres se fournissaient en nouvelles toges chez Numerios, l’artisan le plus renommé de la capitale. Bref, R.A.S. comme on dit dans le jargon. Cette situation était vraiment loin de ce qu’avaient pu vivre les grands-parents de la cité. Les histoires qu’ils vous racontent ne sont pas vraiment très drôles. « A l’époque », comme ils aiment tant le dire, il n’y avait pas de jarres en terre cuite mais surtout, il y avait plus de tensions. L’autorité n’était pas tenue par les mêmes personnes que maintenant. Elle était entre les mains des DIEUX.

Il y avait donc eu une énorme révolution. La masse populaire avait réussi par des stratagèmes tout aussi farfelus les uns que les autres à chasser les dieux du pouvoir et à les renvoyer sur le Mont Olympe. Là-haut, ils n’embêtaient plus personne.

Mais mardi soir, au beau milieu de la nuit, BROUMBADABAMBIMBROUUUUUUUOOOHHH !!!!!!!! Un bruit assourdissant a réveillé toute la Grèce. C’est le scénario que tout le monde redoutait. Tout le monde, non. Vous, jeunes grecs, élaborez des théories.

Voici l’extrait d’un dialogue entre Amphytrion et Nicomède qui réagissent en live à l’évènement :

A : Wowowowow que passa ? T’as entendu Nicomède ?
N : C’est quoi cette question ? BIEN SUR QUE J’AI ENTENDU ! COMMENT TU VEUX NE PAS ENTENDRE ?
A : Tu crois que c’est quoi ?
N : Je ne sais pas… J’aimerais bien que ce soit l’agora qui vient d’exploser comme ça on doit plus manger des asperges, je déteste ça. En plus maman elle les cuisine super mal… Et toi, une idée ?
A : 10 drachmes sur un rot de Copreus. Cela m’a tout l’air d’être son style !

Malheureusement non petits Athéniens…

Aucun jeune ne trouve la bonne réponse et au matin, le résultat est sans appel. Tout est détruit. Ce vacarme assourdissant a été accompagné d’une sorte de tremblement de terre qui a tout secoué sur son passage. Toutes les cités sont démolies. Les vieux sages ont en effet la réponse et pour eux ce n’est pas une catastrophe naturelle.

On a retrouvé un peu partout en Grèce certains signes qui ne trompent pas. Sur chaque temple emblématique se retrouve un marteau de forgeron, une bouteille de vin, une épée, une chaussure de course, une lyre…

Ce sont bien des signes qui ne trompent pas !!! C’est le RETOUR DES DIEUX !

Ils en ont eu marre de se tourner les pouces sur le Mont Olympe. Ils reviennent sur Terre et sont déterminés. Mais que comptent-ils faire ? Quel est leur objectif ? Et surtout comment procéderont-ils ? Faut-il en avoir peur ? Peut-être… En tous cas, je n’ai pas de réponse à ces questions… Nous verrons bien ce qu’il se passera…

En attendant amis grecs, armez-vous de patience, le retour des dieux ne présage rien de facile !

A très vite !

Ξενοφῶν

Cover Ungava News