Promesse

La promesse est la deuxième étape de la progression personnelle du scout à la troupe.

C’est un engagement supplémentaire qu’un scout de deuxième année peut prendre vis-à-vis de la troupe, devant laquelle il prononce un engagement. Cette promesse lui donne un but, un objectif de plus dans sa vie scoute et dans sa vie de tous les jours. Le promettant fera alors partie  du “noyau” de la troupe, sur qui les autres doivent pouvoir compter. Il deviendra un “pilier” de la troupe sans lequel il manquera toujours quelque chose.

Comment se prépare la promesse ? Une étape aussi importante, par laquelle le promettant décide de s’impliquer encore plus dans le groupe, ça se prépare, ça se discute. C’est pourquoi chaque promettant se réunira plusieurs fois pendant le grand-camp pour réfléchir avec les autres ainsi qu’avec le staff et d’autres scouts qui l’ont déjà faite et bien souvent en compagnie de Courlis. Les thèmes des réflexions ? Sa vie à la troupe, ses points forts, ses points faibles, la place du Seigneur dans sa vie et celle de la troupe, ce qu’il voudrait améliorer. Ces réflexions l’amèneront à rédiger un petit texte de promesse qu’il récitera au cours de la cérémonie consacrée aux promesses.

La première (ancien texte toujours très connu et utilisé) proposition de texte de base de la promesse étant :

” Sur ma fierté et en espérant la joie de Dieu,
Je m’engage à chercher Dieu dans une communauté chrétienne,
à servir le Roi, la Belgique et l’Europe,
à aider mon prochain en toutes circonstances
et à observer la loi scoute.
En particulier, je promets de … “

La deuxième (nouvelle en vigueur) proposition de texte de base de la promesse étant :

« Je souhaite, en mon âme et conscience,
me joindre à la fraternité scoute mondiale,
rendre le monde meilleur et
participer à la construction de la paix.
Je m’engage,
à travers mon épanouissement personnel, social et spirituel,
à vivre, chaque jour, au mieux, les valeurs de la Loi scoute
et en particulier, je promets de…»

Pourquoi une cérémonie ? Avec la totémisation et le brevet (pour ceux qui quittent la troupe), la promesse est une des trois grandes “fêtes” dans la progression de l’éclaireur : c’est la première raison pour lui donner un faste particulier. A côté de cela, l’engagement que la promettant prend n’est pas une parole banale qu’il prononce en l’air : il s’efforcera de la respecter en prenant comme témoin Dieu et la troupe – pas des témoins passifs – ce n’est qu’avec leur aide qu’il pourra tenir parole. C’est un engagement envers eux qu’il prendra ce qui explique aussi le caractère solennel de cet événement.

Pourquoi encore une promesse ? ” J’en ai déjà fait une à la meute.” C’est vrai mais la vie scout du futur promettant ne s’est pas arrêté à ce moment là, il a évolué, les gars qui l’entourent ne sont plus les mêmes, il voit la vie d’une manière différente. Sans doute a-t-il déjà amélioré ce qu’il avait promis d’améliorer à l’époque. Un scout fait une promesse chez les loups mais en fait aussi une chez les éclaireurs et fera, sans doute, encore un engagement chez les pionniers.

La promesse : une fin ou un début ? Si l’élaboration du texte de promesse marque la fin d’un cheminement personnel de réflexion, le plus dur restera encore à faire : tenir cette promesse en posant des actes, se la remémorer souvent, accepter que ceux qui ont été témoins de son engagement lui le rappellent lorsqu’il semble l’oublier un peu trop, faire de temps en temps le point… La troupe, le staff, le parrain que le promettant a choisi seront toujours là pour le soutenir et l’aider à réaliser sa promesse.


15 October 2019

No messages
Clear all